Quelles sont les danses traditionnelles du Cambodge ?

Publié le : 06 août 20223 mins de lecture

Il existe trois principaux types de danse au Cambodge. Il y a la danse classique tenue à la cour royale. Cette danse est utilisée pendant les cérémonies d’invocation. Vient ensuite la danse traditionnelle ou folklorique qui met en scène la vie quotidienne et les traditions culturelles. Enfin, il y a la danse sociale, exécutée lors de rassemblements sociaux.

La danse classique en Cambodge

À l’origine, les danses classiques servaient à invoquer les dieux ainsi qu’à rendre hommage à la cour. Il faudra attendre le milieu du XXe siècle pour que la danse soit montrée au public pendant les événements publics très importants et présentée aux touristes visitant le pays. Cette danse est une forme d’art dramatique composée de mouvements gestuels et par un langage, avec près de 4 500 expressions ou postures. Les danseurs réalisent les danses pieds nus suivant le rythme d’une musique des pinpeat, portant les coiffes spécialement pour les divinités et vêtus de costumes richement brodés. De nouvelles pièces ont été créées, tout au long de l’histoire, dont la plupart sont inspirées de la mythologie de Reamker. Les 2 formes de danse les plus pratiquées sont le Robam Chuon Por ainsi que le Robam Tep Apsara. Un séjour au Cambodge n’en sera pas un vrai voyage si vous ne découvrez pas une danse d’Aspara. Alors, essayez de découvrir Cambodge autrement avec Marco Vasco et apprenez à pratiquer les fameux danses du monde.

Les danses populaires ou folkloriques

Les danses folkloriques, également appelées danses traditionnelles, sont en fait des danses rythmées suivies de gestes moins stylisés que les danses classiques. Elles sont généralement suivies par l’Orchestre Mahori jouant des instruments à cordes ainsi que de flûte. Des danseurs folkloriques mettent des costumes qui imitent les costumes traditionnels des habitants qui appartiennent à des agriculteurs, aux tribus des collines et parfois même des paysans. Certaines danses folkloriques dépeignent des histoires d’amour ou d’animaux. En bref, cette danse raconte la vie quotidienne du peuple.

Les danses vernaculaires ou danses sociales

La danse vernaculaire ou encore la danse sociale est souvent dansée pendant les rassemblements sociaux. Par exemple, on peut citer le Rom Kbach, le Ram Saravan, et le Ram Vong. Certaines de ces danses sociales, comme celle de Rom Kbach, s’inspirent parfois de la danse classique. Également, les danses sociales cambodgiennes ont été influencées par d’autres cultures du monde entier, à savoir le Cha Cha, la Madison et le Boléro. Les danses sociales témoignent également de l’influence de la danse traditionnelle laotienne. Souvent, ces types de danses sont vus pendant les fêtes ainsi que les banquets au Cambodge. Certaines danses vernaculaires sont également suivies de musique jouée par l’orchestre pinpéat.

Plan du site