mercredi 31 décembre 2014

Le Parc National Kirirom pour un circuit écologique au Cambodge

Au départ du Phnom Penh, suivant la route nationale 4 à travers du paysage typique cambodgienne de rizières et de palmiers à sucre, vous vous conduisez vers les collines de pins pour arriver au parc national Kirirom. Cette destination est souvent ignorée par les voyageurs, mais il vaut bien l'effort d'atteindre pour un circuit écologique grâce à ses paysages quasi alpestres, l'air frais de la montagne et Chambok, un site de l'écotourisme communautaire au Cambodge.


Les collines du parc sont en zigzag avec des sentiers battus et pointillés avec des cascades, des lacs et des plantes sauvages abondantes. Etant un sanctuaire de la faune importante, en dépit de l'exploitation forestière illégale, le parc est la forêt de Pinus merkusii, un pin ne trouve nulle part ailleurs au Cambodge. Bien que le braconnage a pris son péage, espèces de cerfs, buffles (gaur et banteng), l'éléphant et le léopard habitent encore les profondeurs du parc. Dans une enquête de 1995, les pistes de tigres ont été trouvés, mais le manque d'observations ultérieures donne peu d'espoir que les tigres survivent aujourd'hui.

Dans les années 1940 une route a été coupée à travers la forêt, et le développement d'une station de montagne a commencé suite à une visite du roi Norodom qui a nommé la zone Kirirom, ce qui signifie Bonheur Montagne. La construction de la station de colline était un travail dur, avec la construction perpétuellement entravée par les troupes de la guérilla khmère Issarak qui rôdaient les forêts jusqu'à des années 1960. La station a été abandonnée completement pendant les années Khmers rouges seulement à devenir de nouveau accessible comme une destination de vacances attrayante, qui comprenait deux résidences royales, en 1996.

Dès l'entrée, la route monte régulièrement depuis 16 km à un plateau boisé, où vous trouverez la majorité des attractions du parc et de ses quelques installations. À mi-hauteur de la colline, un poteau indicateur pointe vers le bas un chemin étroit jusqu'à la cascade de Outasek, une série de cascades à une courte randonnée sur la route principale. Il ya toujours un peu d'eau pour patauger ici, sauf pendant la période la plus sèche de l'année.

Une des premières choses que vous verrez quand vous arrivez sur le plateau est le Kirirom Guesthouse; une route latérale au-delà ici conduit à un ensemble de bâtiments abandonnés, y compris la plus récente des deux résidences royales, un bâtiment blanc assez bien conservé avec un toit rouge. Un peu plus loin, de l'autre, résidence royale âgé, est également abandonné, et vous pouvez brouiller à travers le jardin envahi de vue sur la forêt et sur un lac à magique, Sras Srorng, qui peut être atteint par rubrique descente le long d'une piste rocailleuse du palais. À propos de 1 km au-delà de la maison d'hôtes est le bureau du parc; sans surprise, il n'a pas d'informations pour les visiteurs, même si un avis à proximité conseil a une carte utile et plans de divers endroits du parc, ainsi que l'affichage des photos d'animaux morts capturés illégalement ici.

Après une autre 500m ou alors vous atteignez le seul grand carrefour dans le parc, d'où les signes pointent vers différents sites. L'option la plus attrayante (en particulier dans la saison des pluies) est la voie nord à une série de trois chutes d'eau, I, II et III, numérotés selon la taille croissante, et situé à environ deux kilomètres chaque.

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire