lundi 18 mai 2015

10 choses à faire absolument en voyage au Cambodge

Vous pensez vous offrir un circuit au Cambodge mais ne savez pas encore par où commencer ? Et si vous cherchiez des idées dans cet article ?

Sur le lac Tonlé Sap, Cambodge

Visiter Angkor Wat

Située non loin de la ille de Siem Reap, une visite d’Angkor Wat, l’ancienne capitale de l’empire Khmer, demeure incontournable. Parcourez ces ruines pour plonger dans l’atmosphère mystique qui y règne. De nombreux temples composent ce magnifique complexe pour ne citer que celui d’Angkor Thom ou ou encore le Bayon. De plus, un musée dédié au complexe d’Angkor se trouve à Siem Reap, de quoi vous donner déjà un avant-goût de ce qui vous y attend.

Se promener sur le lac Tonlé Sap

Plus grand lac d’eau douce de toute l’Asie du sud-est, le Tonlé Sap vous emmène en balade en bateau sur ses eaux pour vous dévoiler ses charmants villages flottants, sa population mais aussi tous les produits de la région auprès de son marché. Du fait de la popularité croissante du site, de nombreuses arnaques ont été recensées, faites donc attention aux pièges à touristes.

Voir les éléphants à Mondulkiri

L’ONG Mondulkiri Project, dans le but de protéger les éléphants de la déforestation mais aussi pour venir en aide aux populations locales, organise des balades dans la forêt pour partir à la rencontre de ces grands mammifères terrestres. Une occasion de les observer de très près, mais aussi d’apporter votre contribution à la conservation de ces espèces.

Débarquer sur une île du Cambodge

Le Cambodge c’est aussi plusieurs îles disséminées ici et là au large du continent. Des îles où vous pourrez profiter du farniente le temps d’une journée ou même de plusieurs nuits, des bungalows pouvant y être loués par les voyageurs. Prélassez-vous au soleil sur Bamboo island, ou encore de la plongée du côté de Koh Rong.

Partir en randonnée à Rattanakiri ou à Chi Phat

Région montagneuse dans le nord-est du pays, Rattanakiri compte parmi les endroits les plus sauvages et reculés du Cambodge. Partez à l’aventure dans la jungle pour observer des animaux sauvages et vous rafraîchir auprès de jolies cascades. Vous pourrez même séjourner auprès des petits villages de Rattanikiri et vivre le quotidien des locaux. Sinon le village de Chi Phat, dans le sud-est du pays, est également un point de départ privilégié des voyageurs pour partir en randonnée. Des circuits y ont été crées par une ONG afin de préserver la forêt des Cardamomes, le braconnage et la déforestation menaçant les nombreuses espèces qui y ont élu domicile. Les environs sont également de bons endroits pour vous offrir des promenades en VTT, pour faire du kayak mais aussi pour passer la nuit en forêt.

Observer les dauphins de l’Irrawady

Située le long du fleuve Mékong, Kratie est une ville qui vous replongera à l’époque coloniale avec de nombreux bâtiments incroyablement bien préservés. Mais si la ville est aussi connue auprès des touristes c’est surtout parce que c’est ici qu’ils ont le plus de chance de voir un dauphin de l’Irrawaddy. Cette espèce de dauphin de rivière qui est malheureusement vouée à l’extinction.

Voir le temple de Preah Vihear

Région encore peu connue des touristes et situé près de la frontière du pays avec la Thaïlande, Les montagnes Dangrek abritent un temple Khmer remarquablement bien conservé : le Preah Vihear. Situé au sommet d’une falaise à plus de 500m d’altitude, ce temple n’est peu être pas le plus beau du pays mais son emplacement est de loin le plus impressionnant puisqu’il offre une vue imprenable sur la plaine du Cambodge.

Visiter Battambang

Battambang, 2ème ville du pays, se trouve à l’ouest du Cambodge. De nombreux vestiges de l’époque coloniale française y sont à découvrir mais aussi son marché, sa caverne aux chauves-souris, ou encore son temple Wat Banan. De plus, les environs de Battambang offre également de nombreuses possibilités de promenades à vélo dans sa campagne.

mercredi 22 avril 2015

Pourquoi voyager au Cambodge ?

Cambodge est une destination unique en son genre et attire de plus en plus de voyageurs en quêtes d’évasion et de dépaysement. C’est un pas impressionnant de beauté et de culture qui ne demande qu’à être exploré. Manque d’inspiration pour vos prochaines vacances en Asie ? Pour ne pas partir à la découverte de l’une des destinations phares de l’Asie du sud Est ? Le Cambodge vous promet de belles aventures inédites qui vous marquera à travers de ses plus beaux paysages. Le pays est connu mondialement pour ses majestueuses ruines d’Angkor, ses paysages époustouflants, ses habitants souriants et chaleureux, sa richesse culturelle... Voici quelques raisons qui vous donneront envie de voyager au Cambodge pour découvrir ses multiples facettes.

La richesse de sa faune


Le Cambodge possède une faune d’une richesse exceptionnelle à découvrir sans modération. En effet, le Cambodge est connu et reconnue mondialement pour la richesse exceptionnelle de sa faune et attire un bon nombre de visiteurs étrangers. En effet, le Cambodge recèle de toutes sortes d’animaux, et certaines d’entre-eux deviennent de plus en plus rare à l’instar du rhinocéros de Java, le gaur (boeuf sauvage), sao la (antilope), le Ko Prey ou l’éléphant d’Asie. Dans les forêts, vous trouverez également des buffles, des ours, des serpents, des léopards et bien d’autres encore. Les passionnés d’oiseaux seront servis avec les nombreuses espèces au Cambodge : aigrettes, grues, aigles, cailles, bécasses, pélican, cormoran, milan, faucons, éperviers... Il convient de noter que des parcs nationaux et de réserves animalières ont été crées pour préserver cette richesse naturelle inestimable.

Ses îles et ses plages


Envie de vous détendre sur une plage paradisiaque, sur une île presque vierge ? Le Cambodge est la destination parfaite pour vos prochains séjours en bord de mer. En effet, le pays d’Asie du sud Est est également reconnu pour ses magnifiques plages de sable blanc. Cap au sud du Cambodge pour découvrir l’une des plus belles plages d’Asie. Direction Sihanoukville pour des vacances au soleil inoubliable. Notez à titre indicatif que c’est la reine des stations balnéaires cambodgiennes. Vous pouvez également vous rendre à Koh Kong. Cette île paradisiaque offre aussi des plages de rêves pour des vacances inédites au soleil. Cette île pratiquement inhabitée ravira plus d’un. Qui n’a jamais rêvé de voyager et profiter de la mer, de la plage, du soleil... ? Kep est également une des stations balnéaires incontournables du Cambodge. Vous y trouverez un large choix d’hôtels de luxe ainsi que des tables délicieuses où vous pourrez déguster de succulents mets de fruits de mer.

Aventure inédite


Vous êtes à la recherche d’une destination destination dépaysante en Asie ? En quête d’aventure et d’évasion ? Le Cambodge pourrait vous plaire. Vous cherchez l’aventure, vous n’aurez que l’embarras du choix entre des treks dans des parcs nationaux, l’exploration des grottes karstiques, la découverte de la faune au coeur de la jungle ou un road trip à moto sur les anciennes routes d’Angkor... Voici quelques suggestions de lieux incontournables : le Parc national de Virachey (au milieu de la faune sauvage du nord-est du Cambodge), Elephant Valley Project (découverte des éléphants dans la province du Mondolkiri), Pagodes troglodytes de Kampot(les grottes de Kampot regorgent des temples du Vie siècle), Monts Cardamomes (explorer de grandes forêts pluviales de la fontaine chaîne des Cardamomes)... Manque d’inspiration pour vos prochaines vacances en famille ou entre amis ? Le Cambodge est une destination touristique par excellence qui ravira tous types de voyageurs des quatre coins du globe. Aventure trek, découverte culturelle, séjour balnéaire, découverte culinaire... le Cambodge a tout pour plaire à ses visiteurs !

lundi 16 mars 2015

Top 7 de la gastronomie du Cambodge

Quand on part visiter un pays, déguster les spécialités culinaires locales devient coutume. Cela permet de rencontrer un des éléments et principaux composants du patrimoine et de l’identité culturels du pays en question. La cuisine du Cambodge a comme particularité tout comme sa culture, d’être au carrefour de deux différentes influences : la civilisation chinoise et le mode indien. Pour vous donner un avant-goût de la gastronomie cambodgienne, voici une liste des principales spécialités culinaires du Royaume Khmer que vous devrez absolument goûter au cours de votre voyage au Cambodge.


Le Somlo Khoko

Il s’agit d’une soupe cambodgienne principalement composée de papaye verte découpée en lamelle, de petites aubergines d’origine vietnamienne, d’épinard, de poitrine de porc en morceau, de blanc de poulet. L’ensemble est saupoudré de riz grillé et pillé. Le Nom bochauc somlo khmer: A base de vermicelle de riz et de bouillon, il s’agit d’un des plats les plus traditionnels au Cambodge. Le bouillon est généralement à base de poisson grillé, émincé et mélangé avec de la citronnelle et du safran ainsi que de différentes autres aromates d’origine cambodgienne.

L’Amok


C’est un plat cambodgien à base de poisson préparé avec du sucre, de l’œuf, de l’ail rouge, des feuilles de kaffir, du galanga, du curcuma, du paprika ainsi que du lait de coco. L’ensemble est cuit en papillote à l’aide d’une feuille de bananier. On le sert à table accompagné de riz.

Le Lok Lak

C’est également un plat traditionnel, mais cette fois à base de viande de bœuf. On marine cette dernière dans un mélange de sauce d’huître, de sauce soja, de sucre de palme, d’oignon et de poivre du Kampot. A titre d’informations, ce type de poivre se vend très cher sur le marché, mais il est très répandu au Cambodge. Une fois la préparation bien marinée, on la cuit ensuite au wok et on le sert avec du riz et de la laitue.

Le Tom Yam


C’est une soupe dont la dégustation est synonyme d’une explosion de saveurs dans la bouche. Vos papilles et votre palais seront émerveillés en rencontrant une saveur si épicée sans pour autant être piquante. La soupe Tom Yam est essentiellement composée de gingembre, de l’ail, d’oignon, de curry, de piment fort, de lait de coco et de citronnelle fraîche.

Les Jack Fruit

On les appelle également les fruits du Jacquier. Ils ont un aspect étrange, mais dont le fait de le goûter sera une toute autre expérience pour vos papilles. Ce sont des fruits tropicaux disposant de petites poches molles de couleur jaune, remplies de chair sucrée et douce. Vous pouvez les trouver dans de grosses noix à petits picots poussant en haut des arbres appelés les Jacquiers. Grâce au caractère spécifique qu’elle a su développer aux fils du temps, les saveurs de la gastronomie du Cambodge sont connues et très appréciées dans le monde, aussi bien en Asie, Amérique qu’en Europe, Afrique et en Océanie. Il ne faut tout de même pas oublier que le Cambodge était autrefois un empire aussi plus vaste que l'empire romain et que pendant plus de 400 ans, le royaume khmer a pu influencer et imprégner la majorité du sud-est asiatique, notamment la Thaïlande et le Laos aussi bien sur le plan culturel, architectural, religieux que culinaire. A ce sujet, il est important de vous dévoiler que contrairement à ce qui est souvent dit, c’est la cuisine thaïlandaise qui est issue de celle du Cambodge et non le contraire. Voilà, si vous souhaitez donc rencontrer une riche culture culinaire, offrez-vous un voyage au Cambodge pendant lequel vous pourrez apprécier les diverses spécialités du pays à leurs justes valeurs.

Ne manquez pas de gouter ces plats speciaux lors de votre circuit au Cambodge !

mercredi 31 décembre 2014

Le Parc National Kirirom pour un circuit écologique au Cambodge

Au départ du Phnom Penh, suivant la route nationale 4 à travers du paysage typique cambodgienne de rizières et de palmiers à sucre, vous vous conduisez vers les collines de pins pour arriver au parc national Kirirom. Cette destination est souvent ignorée par les voyageurs, mais il vaut bien l'effort d'atteindre pour un circuit écologique grâce à ses paysages quasi alpestres, l'air frais de la montagne et Chambok, un site de l'écotourisme communautaire au Cambodge.


Les collines du parc sont en zigzag avec des sentiers battus et pointillés avec des cascades, des lacs et des plantes sauvages abondantes. Etant un sanctuaire de la faune importante, en dépit de l'exploitation forestière illégale, le parc est la forêt de Pinus merkusii, un pin ne trouve nulle part ailleurs au Cambodge. Bien que le braconnage a pris son péage, espèces de cerfs, buffles (gaur et banteng), l'éléphant et le léopard habitent encore les profondeurs du parc. Dans une enquête de 1995, les pistes de tigres ont été trouvés, mais le manque d'observations ultérieures donne peu d'espoir que les tigres survivent aujourd'hui.

Dans les années 1940 une route a été coupée à travers la forêt, et le développement d'une station de montagne a commencé suite à une visite du roi Norodom qui a nommé la zone Kirirom, ce qui signifie Bonheur Montagne. La construction de la station de colline était un travail dur, avec la construction perpétuellement entravée par les troupes de la guérilla khmère Issarak qui rôdaient les forêts jusqu'à des années 1960. La station a été abandonnée completement pendant les années Khmers rouges seulement à devenir de nouveau accessible comme une destination de vacances attrayante, qui comprenait deux résidences royales, en 1996.

Dès l'entrée, la route monte régulièrement depuis 16 km à un plateau boisé, où vous trouverez la majorité des attractions du parc et de ses quelques installations. À mi-hauteur de la colline, un poteau indicateur pointe vers le bas un chemin étroit jusqu'à la cascade de Outasek, une série de cascades à une courte randonnée sur la route principale. Il ya toujours un peu d'eau pour patauger ici, sauf pendant la période la plus sèche de l'année.

Une des premières choses que vous verrez quand vous arrivez sur le plateau est le Kirirom Guesthouse; une route latérale au-delà ici conduit à un ensemble de bâtiments abandonnés, y compris la plus récente des deux résidences royales, un bâtiment blanc assez bien conservé avec un toit rouge. Un peu plus loin, de l'autre, résidence royale âgé, est également abandonné, et vous pouvez brouiller à travers le jardin envahi de vue sur la forêt et sur un lac à magique, Sras Srorng, qui peut être atteint par rubrique descente le long d'une piste rocailleuse du palais. À propos de 1 km au-delà de la maison d'hôtes est le bureau du parc; sans surprise, il n'a pas d'informations pour les visiteurs, même si un avis à proximité conseil a une carte utile et plans de divers endroits du parc, ainsi que l'affichage des photos d'animaux morts capturés illégalement ici.

Après une autre 500m ou alors vous atteignez le seul grand carrefour dans le parc, d'où les signes pointent vers différents sites. L'option la plus attrayante (en particulier dans la saison des pluies) est la voie nord à une série de trois chutes d'eau, I, II et III, numérotés selon la taille croissante, et situé à environ deux kilomètres chaque.

mardi 3 juin 2014

A la recherche des dauphins d'eau douce au Mékong

Peu de visiteurs se rendre à l'arrière calme du nord-est du Cambodge, mais ce coin du pays a beaucoup à de choses à découvrir. Une des attractions principales est les villes riveraines et villages le long du Mékong, et des visites le long de la rivière à la recherche des très rares dauphins d'eau douce.


Il est possible de louer un bateau ou prendre un taxi pour parcourir les 30 kilomètres au nord de Kratie au village côtier paisible de Sambor, avec son temple attrayant. Si vous voyagez sur la rivière, il ya une chance de voir des dauphins d'eau douce du Mékong, une espèce en voie de disparition qui est devenu une attraction majeure. Plus exactement connu comme le dauphin de l'Irrawaddy, il s'agit d'un mammifère agréable et sociable qui a été conduit à bord de l'extinction par des pêcheurs utilisant des explosifs et des filets, les collisions avec des radeaux de grumes de teck, et rencontres fatales avec les nettes hélices d'accélérer aux bateaux de longue queue.

Au Cambodge aujourd'hui il est courant de blâmer les Khmers rouges pour toutes sortes de maux, du pillage des temples antiques à la destruction de l'habitat naturel du pays. Conformément à cela, les experts de la pêche cambodgiens affirment que les dauphins du Mékong ont été abattus en masse par les Khmers rouges pour leur viande et de l’huile, affirmant que "cinq dauphins par jour ont été tués dans le Tonlé Sap seul". Il a été récemment estimé qu'il n'y a pas plus de 150 de ces créatures rares survivants dans les eaux du Moyen- Mékong, près de la moitié au Laos et le reste dans les provinces cambodgiennes de Kratie et Stung Treng .

Heureusement le tourisme peut fournir un stimulus économique pour la protection et la préservation de cette espèce unique; certainement le Ministère Tourisme du Cambodge est conscient du potentiel d'attraction de observation des dauphins, et a annoncé son intention de promouvoir l'environnement naturel du Moyen Mékong comme «une destination alternative à Angkor". Ne ratez pas à découvrir les dauphins d’eau douce lors de votre circuit Cambodge. Les bateaux de Kratie savent où les dauphins se trouvent et vous emmèneront à les voir pour une somme modique.

jeudi 17 avril 2014

Découverte de Siem Reap et du temple d'Angkor

Pour un voyage en Asie du Sud-Est, le Cambodge fait partie des incontournables. Si vous rêvez d'évasion, et de dépaysement, le Cambodge est fait pour vous. Le pays peut se visiter toute l'année, car le climat y est assez agréable. Cependant, le mois de novembre au mois de février est plus approprié pour un voyage à Siem Reap avec une température qui tourne autour de 30 degrés. Explorez les forêts tropicales et les vestiges de cette fascinante civilisation, et succombez à toutes les spécialités culinaires du pays. Craquez pour les nombreux attraits de Siem Reap par un voyage au Cambodge!


La ville de Siem Reap

La ville de Siem Reap se démarque par son style architectural colonial et asiatique. La vie des habitants oscille atour du Vieux Marché, un endroit pour trouver des boutiques, divers magasins afin d'apprécier la beauté et la qualité des artisanats Khmer telle la soie que l'on y trouve sous toutes ses formes. Les différents spectacles et festivals se déroulent également aux alentours du Vieux Marché. On y célèbre entre autres le Nouvel An Khmer et le festival de l'eau.On peut également y trouver nombreux restaurant qui présentent les différents mets traditionnels du pays dans un savoureux mélange de couleur et d'odeur. Côté paysage, la ville se présentera à vous sous deux visages, d'un côté un centre ville à l' architecture coloniale et Asiatique tout en étant moderne, animé par les karaokés, échoppes de souvenirs et restaurants. De l'autre côté un Seam Reap hors du temps avec ses campagnes en bordure de la ville, ses rizières et ses cabanes en bois. Le meilleur moyen de découvrir la beauté de la ville est sans aucun doute une ballade en vélo que ce soit en ville ou hors des sentiers battus. L'un des grands avantages de la ville est sa proximité avec le temple d'Angkor Wat qui s'élève dans les cieux cambodgiens.

Le temple d'Angkor

Angkor est un site archéologique connu mondialement, il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Capitale de l'empire Khmer qui régnais sur l'Indochine, c'est le joyau de cette civilisation. Le site couvre environ 400 km² avec ses forêts. Un site gigantesque qui regroupe de nombreux temples. Le temple le plus connu et de tous est surement Angkor Wat est le plus grand complexe du site, pour certains il serait la huitième merveille du monde par sa beauté inégalable et son architecture hors du commun. Le site d'Angkor comporte plus de 700 temples disséminés un peu partout dans la jungle dans un décor de lianes, de banians de fromagers. Ne pense pas faire le tour d'Angor en une seule visite,car le vrai plaisir est de parcourir le site sans se presser, s'imprégner de l'histoire des lieux. Une visite de 2 à 3 jours est essentielle pour pouvoir apprécier la visite. Découvrir les ses plus de 2000 sculptures d'Apsaras qui décrivent des scènes de conquête, de vie quotidienne et de la myologie hindoue. Que vous soyez amateurs d'histoire et de spiritualité ou juste un voyageur en quête de découverte, la visite d'Angkor reste un voyage magique à travers le temps pour apprécier la beauté du site et la splendeur de l'empire Khmer.

vendredi 28 mars 2014

Le volontourisme au Cambodge

Pour beaucoup de touristes, voyager au Cambodge pas juste pour voir ses sites , mais pour faire de bonnes actions aussi. Le Cambodge est un champ fertile pour la charité ; grâce à son histoire récente sanglante ( Histoire des Khmers rouges et de leur camp d'extermination de Tuol Sleng ) , le royaume du Cambodge est l'un des pays les plus pauvres et des moins avancés de l'Asie du Sud-Est , où la maladie , la malnutrition , et la mort se produit à des taux plus élevés que dans le reste de la région .

Le Cambodge devient la destination du jour pour un autre type de voyages à forfait : " volontourisme " , qui emmène les visiteurs hors de leur chic hotels de Siem Reap et dans les orphelinats et les communautés pauvres . Il ya un surplus de souffrance , et il ne manque pas de touristes avec de bonnes intentions ( et en dollars de charité ) à revendre.

Nombre croissant de orphelinats cambodgiens
Entre 2005 et 2010 , le nombre d'orphelinats au Cambodge a augmenté de 75 pour cent : à partir de 2010 , 11 945 enfants vivaient dans 269 établissements de soins dans tout le royaume .
Et pourtant, la plupart de ces enfants ne sont pas orphelins ; environ 44 pour cent des enfants vivant en institution , il a été mis par leurs propres parents ou la famille élargie . Près des trois quarts de ces enfants ont un parent en vie !
"Pendant qu'un éventail d'autres facteurs socio- économiques tels que le remariage , la monoparentalité , les familles et l'alcoolisme contribuent à la probabilité de placer un enfant pris en charge , le plus important facteur contribuant à la mise en place des soins en établissement est la croyance que l' enfant aura une meilleure éducation " , affirme un rapport de l'UNICEF sur les soins en établissement au Cambodge .
" Dans le pire des cas ' « ces enfants sont « loués » ou même « acheté » de leurs familles parce qu'ils sont perçus comme plus de valeur à leurs familles par gagner de l'argent en faisant semblant d'être un pauvre orphelin que d'étudier et, éventuellement, diplômé de l'école », écrit Pepy Tours Ana Baranova . «Les parents d'envoyer volontairement leurs enfants à ces institutions croire qu'il fournira à leur enfant une vie meilleure . Malheureusement, dans de très nombreux cas , il ne sera pas . "

Tourisme d’orphelinat au Cambodge
La plupart des orphelinats qui accueillent ces enfants sont financés par des dons d'outre-mer . «Tourisme orphelinat » est devenu la prochaine étape logique : de nombreuses installations attirent les touristes ( et leur argent ) en utilisant leurs quartiers de divertissement ( à Siem Reap, danses apsaras effectuées par «orphelins» sont à la mode ) . Les touristes sont activement encouragés à faire don " pour l'amour des enfants» , ou même demandé de faire du bénévolat soignants à court terme dans ces orphelinats .
Dans un pays peu réglementés comme le Cambodge , la corruption tend à suivre l'odeur de dollars . " Un nombre important d' orphelinats au Cambodge , en particulier à Siem Reap , sont mis en place que les entreprises de tirer profit de bonnes intentions , mais naïfs , les touristes et les bénévoles », explique " Antoine " ( pas son vrai nom ) , un travailleur dans le Cambodge secteur du développement .

" Ces entreprises ont tendance à être très bon à la commercialisation et l'auto-promotion », dit Antoine . " Ils prétendent souvent avoir le statut d'ONG (comme si cela signifie quelque chose ! ) , Une politique de protection de l'enfant ( mais encore permettre aux visiteurs non modifiées et les bénévoles de se mêler à leurs enfants ! ) , Et la transparence des comptes ( mort de rire ! ) . "


Vous savez de quoi le chemin de l'enfer est pavé
Malgré vos bonnes intentions , vous pouvez finir par faire plus de mal que de bien quand vous confiez ces orphelinats . Le bénévolat en tant que soignant ou professeur d'anglais , par exemple , pourrait sembler une bonne action sterling , mais de nombreux bénévoles ne sont jamais soumis à des vérifications d'antécédents avant d'être donné accès aux enfants . " L'afflux de voyageurs décochée signifie que les enfants sont mis à risque d'abus , problèmes d'attachement , ou être utilisés comme des outils de collecte de fonds », écrit Daniela Papi .
" La recommandation de la plupart des professionnels de l'enfance serait qu'aucun touriste doit être en visite un orphelinat , " nous dit Antoine . " Vous ne pourriez pas le faire dans l'Ouest pour des raisons très bonnes et évidentes . Ces raisons doivent également détenir dans le monde en développement . "
Même si vous ne donnez que votre argent au lieu de votre temps , vous pouvez effectivement contribuerez à la séparation inutile des familles , ou pire , la corruption pure et simple.
Al Jazeera rapporte de l'expérience de l'Australie Demi Giakoumis , qui " était surpris d'apprendre combien peu de jusqu'à 3000 $ payés par des bénévoles va effectivement dans les orphelinats . [ ... ] Elle dit qu'elle a été racontée par le directeur de l'orphelinat , elle a été placée à qui il n'a reçu que 9 $ par bénévole par semaine " .
Le rapport d'Al Jazeera dresse un tableau effrayant de l'industrie de l'orphelinat au Cambodge : " les enfants étant maintenus dans la pauvreté volontaire pour encourager les dons en cours de bénévoles qui se sont fixés pour eux et les organisations qui ignorent plusieurs reprises les préoccupations des bénévoles sur le bien-être des enfants . "
Pas étonnant réels professionnels de développement sur le terrain semblent étrangement sur ces orphelinats et les touristes bien intentionnés qui maintiennent les cours. «Les gens doivent prendre leurs propres décisions », explique Antoine . " Cependant, je découragerait activement don à , visiter , ou du bénévolat dans un orphelinat . "

Comment vous pouvez leur aider
En tant que touriste , avec seulement quelques jours au Cambodge , vous n'avez probablement pas les outils pour savoir si un orphelinat est au niveau . Ils pourraient dire qu'ils suivent les directives des Nations Unies pour la protection de remplacement des enfants , mais parler est pas cher .

Il est préférable d'éviter le bénévolat , sauf si vous avez de l'expérience et la formation pertinente . " Sans consacrer du temps adapté , et possédant les compétences et l'expertise pertinentes , [ bénévoles ] tente de faire de bien- sont susceptibles d'être futile , ou même nuisible », explique Antoine . " Même enseigner l'anglais aux enfants ( un de périodes de mesure populaire à court terme) a été prouvé de façon concluante pour être au mieux légèrement divertissant , et au pire une perte de temps de tout le monde . "
Antoine fait une exception : «Si vous avez des compétences et des qualifications ( et une aptitude démontrée pour les transférer ) pertinents , pourquoi ne pas envisager le bénévolat à travailler avec le personnel des ONG sur la formation et le renforcement des capacités , mais seul le personnel - et non bénéficiaires », suggère Antoine . «C'est beaucoup plus significatif et peut réellement faire une différence durable positif ."

Participer au volontourisme lors de votre circuit au Cambodge, pourquoi pas ?

"By Hoang Anh Vu"

vendredi 6 décembre 2013

Voyager au Cambodge avec les enfants

Voyager à travers le Cambodge avec vos enfants n'est pas  nerveux pour les parents , de nombreuses familles sont maintenant profiter des vacances ici . Les cambodgiens aiment les enfants, mais ils ont l'habitude de les accueillir avec une pincée affectueux, qui peut être déconcertant , mais l' effet protecteur de l'Ouest est inexistant et il n'y a pas d'installations spéciales ou particulières concessions faites pour eux . Les transports en commun , les enfants voyagent gratuitement s'ils partagent votre siège ; s'attendre à autre chose de payer le tarif adulte . Si vous avez besoin d'un lit d'appoint pour votre enfant dans votre chambre, le supplement est autour de 10-15 $ par nuit. Les enfants moins de 11 ans ne doivent pas payer l’admission  au parc du patrimoine d'Angkor ( du passeport requis comme preuve ) sinon ils sont facturés au tarif adulte . Pour se déplacer , il est utile d'envisager l'embauche d' une voiture avec chauffeur - non seulement cela signifie que vous pouvez arrêter quand vous voulez pour les pauses alimentaires et de confort , mais il serez plus à l'aise - même si la note que les sièges d'auto pour enfants ne sont pas disponibles au Cambodge . Rester en chambres d'hôtes ou des hôtels avec piscine est un grand succès auprès des enfants , ou alternativement de nombreux hôtels avec piscine vous permettra de l'utiliser pour un tarif journalier ( de l'ordre de 5 $) .


Dans les principales villes, vous serez en mesure d'acheter des couches jetables , lait et boîtes ou des pots de nourriture pour bébé dans les supermarchés et supérettes , mais ailleurs, vous devez prendre vos propres fournitures . Beaucoup d'enfants occidentaux prennent maintenant des plats de riz et de nouilles dans leur foulée , donc manger à l'extérieur devrait être relativement simple ( des mangeurs méticuleux exceptés) avec les sautés , les plats de poulet et pommes de terre frites

D'autres remarques pour voyager au Cambodge avec les enfants

Il n'y a pas de véritables activités conçues pour les enfants , mais avec un peu d'ingéniosité les parents débrouillards devraient s'en sortir. A Phnom Penh et Siem Reap , Monument Books vend des livres pour enfants et un nombre limité de jeux et de jouets occidentaux , tandis que les marchés ont beaucoup de jouets en plastique bon marché que vous pouvez transmettre à un enfant cambodgien lorsque vous quittez . À dos d'éléphant est une expérience merveilleuse - traverser la chaussée à Angkor Thom ou faire un circuit du Bayon n'est pas quelque chose que vous êtes susceptible d'oublier rapidement. Pourvu qu'il soit fait dans des éclats courts - considère aussi, embaucher un guide – les enfants semblent adorer les temples ; grimper marches du temple , en écoutant des histoires de dieux et de démons , pris des photos avec les danseurs à Angkor Wat et de vérifier les vastes arbres à Ta Prohm avec enthousiasme . 

Publié par Hoang Anh Vu

jeudi 7 novembre 2013

7 secrets de l'ancien temple d'Angkor Wat au Cambodge

Angkor Wat est un point de visite incontournable lors de votre circuit au Cambodge. Angkor Wat est l'un des temples les plus célèbres de la ville d'Angkor au Cambodge. Il a été construit autour du 12ème siècle par le roi Suryavarman II. 
Construit selon le style classique de l'architecture khmère , le temple est une beauté en soi et constitue une attraction majeure du Cambodge. 
Le temple demeure incomplète tant que Roi Suryavarman II est mort pendant son cours de construction. 


Nous vous apportons 7 secrets de l'ancien temple d'Angkor Wat au Cambodge. Lisez la suite pour le découvrir. 

  • Angkor Wat peut être vu sur le drapeau national du Cambodge, depuis l'introduction de la première version. 
  • Angkor Wat a été conçu de telle sorte qu'il représente le mont Meru, demeure du Seigneur Brahma et les demi-dieux ( Devtas ) selon les dieux dans la mythologie hindoue . 
  • Angkor Wat est orientée vers l'ouest , contrairement à la plupart des autres temples d'Angkor qui font face à l'est. 
  • Angkor Wat est venu à être connu sous son nom actuel depuis le 16ème siècle. Avant cela, il était connu comme Pisnulok , après le titre posthume de son fondateur, Suryavarman II. 
  • Des tours en quinconce , symbolisant les cinq sommets du mont Meru , se trouve au centre de Angkor Wat. 
  • Au départ, Angkor Wat a été construit comme un temple dédié au dieu Vishnu. C'est dans le 14ème ou 15ème siècle qu'il a été converti en temple bouddhiste Theravada. 
  • Les décorations du temple sont connus pour leurs caractéristiques de contes, qui dépeignent des histoires ou des fables de la épopées hindoues.


Profitez-vous votre circuit au Cambodge avec d’autre découvertes et partagez-en avec nous !

Publié par Hoang Anh Vu

lundi 21 octobre 2013

De quoi faire à Kampot lors de votre circuit au Cambodge

Lors de votre circuit au Cambodge, vous pouvez passer quelques jours à Kampot. La ville de Kampot se trouve le long du côté est de la rivière Kampong Bay, près de la base des montagnes d'éléphant et revêt un caractère tout à fait différent de la station balnéaire de Sihanoukville. La ville de Kampot est une ancienne capitale de la province des ruelles tranquilles et de l'architecture de l'époque coloniale, un peu usé mais rayonnant d'un pittoresque et accueillant, petite ambiance de la ville. Un pont partiellement détruit, bombardé pendant la guerre, se trouve au centre de la ville sur le fleuve, c'est la réparation aléatoire unique, presque un symbole emblématique de la ville. Kampot est un endroit idéal pour obtenir un avant-goût des provinces du Cambodge, à la fois urbain et rural. Utilisez la ville comme un stop pour explorer et visiter la campagne environnante et comme un tremplin vers les plages et les îles de Kep, les montagnes Bokor et le reste environnant du sud-est du Cambodge. Venez la fin du jour de retour à la ville Kampot, un petit café au bord du fleuve ou pub est l'endroit à relâcher en regardant le soleil se coucher lentement derrière les montagnes de l'éléphant …

Se déplacer à Kampot
La ville est petite et les moto-taxis sont partout. Le prix ​​du mototaxi pour un étranger: 1500- 2000R à travers la ville. Location de moto : 100- 125cc (4 $ - 6 $ ) et 250cc (15 $ - 20 $ par jour ) . Il ya un couple de magasins de moto juste à côté du rond-point dans le centre de la ville et presque tous les hôtels et maisons d'hôtes et même quelques restaurants et bars peuvent vous aider à organiser une location de moto et autres moyens de transport .

Faire du vélo à Kampot, Cambodge

Hôtels et maison d’hôtes à Kampot
La plupart des maisons d'hôtes et hôtels sont situés dans le quartier de centre-ville ou à proximité à quelques minutes de marche de la rivière. Il ya un groupe de 5 ou 6 places bon marché sur la « Rue des Maisons d’Hôte », près de la Statue du Fermier. Plus près de la rivière, plusieurs petits hôtels charmants et élégants occupent de vieux bâtiments de l'époque coloniale classique , offrant une expérience unique du Kampot. Pour un environnement plus rural naturel, quelques hôtes, à la fois économique et confortable, s'étend au nord de la ville et au bord de la rivière, certains à plusieurs kilomètres en amont du fleuve.

Une maison d'hôte de charme à Kampot, Cambodge

Restaurants à  Kampot
Kampot a un certain nombre de petits restaurants et de cafés , et comme la plupart des villes du Sud , l'accent est mis sur les fruits de mer frais. Certains des meilleurs restaurants de la ville se trouvent le long et à proximité du bord de la rivière pittoresque où plusieurs restaurants et bars sont regroupés et servent des plats occidentaux et internationaux .
Un restaurant à Kampot, Cambodge

Kampot n'est pas vraiment une ville de fête , mais il ya quelques bars autour , plus sur et à proximité du bord de la rivière au nord du Vieux Pont. Il ya aussi un petit groupe de bars à côté du nouveau marché (côté nord) juste à côté de la rivière. La plupart des bars s'arrêtent assez tôt , avec presque tous les lieux fermés avant minuit , bien que quelques bars d'étranger tels que Bar Rouge, Mui Thiet et Wunder -Bar parfois restent ouverts très tard . La discothèque typiquement cambodgienne solitaire dans Kampot est situé sur le côté ouest de la rivière , un kilomètre au nord de l'ancien pont . ( Cette discothèque a été utilisé comme lieu de tournage pour le film « City of Ghosts . ')


Pour certains circuits au Cambodge de type hors de sentier battu, Indochina Charm Travel inclut Kampot dans sa proposition pour les voyageurs en 2013-2014.

La carte de Kampot, Cambodge

Publié par Hoang Anh Vu

jeudi 16 mai 2013

Pensez-vous à un circuit vers Battambang au Cambodge

Il est necessaire de lire plus d’information sur Battambang avant de decider d’y passer un séjour lors duu circuit au Cambodge. Située sur les rives Sangker au sud-ouest du lac Tonle Sap, la ville de Battambang est au cœur du Cambodge, et même si elle est l'une des plus grandes villes du pays, il a encore une atmosphère très légèrement tourisque. Une grande partie de l'architecture est l'époque coloniale avec shophouses traditionnelles qui bordent les ruelles étroites pittoresques. Il ya beaucoup d'hôtels de la ville ces jours-ci, y compris plusieurs nouvelles places de milieu de gamme. Et un petit quartier agréable aux pietons prend forme dans les anciens blocs coloniaux, juste au sud du marché - restaurants, cafés, quelques boutiques et des bars ...

Lorsque vous quittez la ville par la route, le paysage devient rapidement l'un des villages et des rizières, offrant une excellente occasion de voir un peu de «intact» Cambodge rural. La campagne environnante abrite plusieurs anciennes pagodes pittoresques, des ruines de l'époque angkorienne, grottes, chutes d'eau, et même champ de mort khmère rouge.
«Battambang» signifie «bâton» de disparition, la légende d'un personnel puissant exercé par le souverain légendaire Ta Dambang d'atteindre et de conserver le pouvoir dans la région. Une statue de Ta Dambang et le bâton se tiennent majestueusement à l'entrée Est de la ville, sur la route n ° 5.

Transport de Phnom Penh à Battambang

Route (291 km, la route nationale n ° 5): La route est pavée et en bon état.
Autobus : Plusieurs compagnies de bus (y compris Phnom Penh Sorya, Ponleu Angkor, Riss Mony et Capitol Tours) exécuter plusieurs bus quotidiens entre Phnom Penh à Battambang. Le premier bus part à 6h30 et le dernier à 15h00. Tarifs: 17.000 R-20, 000R. Le trajet dure 5 heures. A Battambang, les bus partent de différents bureaux de la compagnie de transport.
Taxi : Un taxi privé est de 45 $. Taxi partagé: 25.000 R par personne. 4 heures. Les prix pour le transport local partagé sont très symbolique, mais sont aussi bondés et inconfortables. Achetez plus d'un lieu pour la chambre supplémentaire pour les jambes. 
Air : Il n'y a aucun vols réguliers vers Battambang.

Transport de Siem Reap à Battambang

Bateau: Bac du jour départ dans chaque direction à 7h00. 18 $ - 25 $ par personne. C'est un pittoresque, 6-8 heures de voyage à travers le Tonlé Sap et le long de la rivière Sangker dans la saison des pluies, mais peut être beaucoup plus longue ou annulés pendant la saison sèche en raison des faibles niveaux d'eau. Renseignez-vous sur les conditions actuelles. Les bateaux en aucune manière aux normes de sécurité internationales.
Route (routes nationales # 6 et # 5, via Sisophon): La route de Battambang à Siem Reap sur le côté ouest du lac est en excellent état.
Autobus: Au moins quatre compagnies d'autobus (incluant Capitol Tours, Phnom Penh Sorya et Riss Mony) courent deux ou trois bus climatisés par jour, la plupart départ le matin. Acheter des billets au bureau de la compagnie de bus. $ 4 - $ 5, 2 ½ -3 heures.
Taxi: Un taxi privé coûte 40 $ - 45 $ et dure environ 3 heures. 
Air: Il n'y a aucun vols réguliers vers Battambang.

Cambodge routard



Publié par Hoang Anh Vu

lundi 25 mars 2013

Le Parc national de Ream – Ecotourisme à Sihanoukville

Le parc national de Ream est probablement une destination éco-touristique intéressante pour votre circuit au Cambodge. Le parc est officiellement appelé Preah Sihanouk parc national, le parc est devenu connu sous le nom "Ream" car il est situé dans la commune Ream. Le parc a été créé en 1993, inauguré en Mars 1995, et comprend 21.000 hectares de zones côtières, y compris les plages de sable fin, forêts de mangroves, lestuaire Tuk Sap Prek, les récifs coralliens au large des côtes et deux îles (Koh Thmei et Koh Seh). 

Bien que rarement vu le parc abrite des espèces telles que les macaques, les ours, les dauphins, les cerfs-souris, les pangolins, plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux et il est encore répandu pour être un tigre. Le parc et tour opérateur de Sihanoukville offrent un certain nombre de tours aux différents secteurs du parc, y compris le trekking dans la jungle et les promenades en bateau le long de la rivière Prek Tuk à travers la jungle et la mangrove à l'océan. Le voyage sur la rivière est la tournée la plus populaire du parc et la facon la plus susceptible de fournir des observations de la faune. La plupart des visites sont moins d'une demi-journée. Les visites peuvent être organisées par un tour-opérateur ou directement à travers le Bureau du Parc (situé à 23 km au nord de Sihanoukville, à 500 m de la route 4 sur la route d’aéroport, en face de l'entrée de l'aéroport). Le bureau du parc est ouvert 7 jours par semaine, de 7h00 à 17h00 et il ya généralement plusieurs guides de différents niveaux de compétence linguistique à disposition.

Le téléphone du Bureau du Parc: 012-875096, 012-215759. Plusieurs maisons d'hôtes à Sihanoukville, ainsi que les tour-opérateurs peuvent organiser le transport et visites du parc.
Il existe des programmes établis offertes par le parc si les itinéraires sont flexibles et peuvent être adaptés aux besoins individuels ou de groupe. Les prix peuvent se varier suivant la demande précise de votre séjour lors du circuit au Cambodge.

Publié par Hoang Anh Vu